Pierre-André – La grande Exit

Bio
Au début des années 80, je traine au Rose Bonbon, je fais des maquettes de musique minimaliste sur des Tascams et un jour je me retrouve à jouer de la basse avec les Avions. Ensemble on fait le fameux Nuit Sauvage mais juste après je prends la tangente.

Pendant des années, je bosse comme architecte d’intérieur et je crée des espaces de travail pour des gens qui veulent des bureaux différents. Et c’est plutôt intéressant.
Et puis en 2012 Jean-Pierre Morgand, chanteur des Avions, m’appelle et me propose une reformation pour un unique concert. Le concert est génial et du coup je replonge, tout me revient, je me remets à écrire, à composer.

J’ai vieilli, j’ai muri, l’écriture est différente, la musique est ouverte, les mots sont comme libérés, tout s’imbrique.
Tout ça prend de telles proportions qu’en 2019 je monte ma propre structure de production, 120ème, et surtout je laisse tomber tout le reste.
Un ami me présente Charles de Schutter, ingénieur du son de M. et Superbus, et je pars à Bruxelles enregistrer ce premier album.