Fox Nigon – Today’s The Day

Bio
Fox Nigon – The dark crooner !

Fox Nigon est un auteur-compositeur-interprète français surfant sur son propre style de pop, rock, folk et blues. Il s’est fait connaître sur la scène espagnole en interprétant de nombreuses reprises en solo ou avec des artistes locaux.

Né en Lorraine, il a rapidement déménagé à l’étranger pour des raisons professionnelles. En 2008, à la suite d’un accident vasculaire cérébral, il a abandonné toutes ses activités antérieures pour se réfugier dans la musique, une thérapie qui lui permet de se reconstruire.
Cet accident de la vie a considérablement influencé sa musique. Aujourd’hui, il partage avec nous sa vision sombre du monde, mais toujours pleine d’espoir. Il est le parrain de la Fédération France AVC.

Ses principales influences artistiques sont Joe Cocker, Banners, Ed Sheeran, Lou Reed, Simply Red ou encore Bruce Springsteen, mais aussi les français Serge Gainsbourg, Alain Bashung ou Jacques Higelin. Sa sonorité reprend des éléments de plusieurs de ceux-ci – en particulier Joe Cocker, avec lequel il partage une texture vocale à la fois crue et naturelle, et ajoute une tendresse unique à des accents mis sur les pianos délicats, les harmonies hypnotiques et les chants étonnamment intimes.

Son premier album, “être ET renaître”, est sorti en septembre 2018, après un pré-lancement réussi avec le CD deux titres “Laissez-moi chanter” et “Révolution”, préfigurant clairement la couleur de l’album.

Avec des paroles très personnelles, une musique soignée, une voix particulière, ce crooner ténébreux qui ne quitte jamais son chapeau ni ses lunettes noires a trouvé son style actuel après un séjour à Liverpool, où il s’est replongé dans les sources du rock et de la pop anglaise.

Il en est sorti un double single (automne 2018), “God lives in hell”, incluant également “The clown”, préparant la sortie de l’album “to be AND to be” (hiver 2019).

Sa récente rencontre avec le producteur Matt Butler lui a permis de nous livrer une chanson plus aboutie, “The game is over” (mars 2019), qui a suscité des éloges de la part de tous les critiques, notamment de Rolling Stone Magazine. La vidéo de la chanson, réalisée par le français Florent Charles, a été particulièrement léchée.

Il sort successivement “Aloha” (juin 2019), un reggae dansant, débordant de joie et de bonne humeur à l’image de l’état d’esprit typique de Hawaii, avec cette fois encore, une vidéo parfaitement réussie, puis “Love me again” (septembre 2019), préssenti pour devenir le titre phare de l’album de fin d’année… Mais le public décidera. Suivra “Drunk Lover” (octobre 2019), un swing qui nous entraîne dans le style “cabaret”, tranchant avec les habitudes de Fox, et, “Dark world” (novembre 2019), un titre inspiré par l’esprit de “Blowin’ in the wind” (Bob Dylan).

Sortie durant l’été 2019, la vidéo de “God lives in hell” a passé les 150k vues sur YouTube, et autant d’écoutes sur Spotify, pendant que “The game is over” a déjà été diffusé sur plus de 100 radios.

Finallement, l’album “to be AND to be” (décembre 2019) est une compilation des meilleurs morceaux de Fox, auxquels viennent s’ajouter quelques morceaux inédits, notamment “Bad boys” et “I don’t want you”, où Fox renoue avec son style de prédilection : le Blues.

Septembre 2020, alors qu’il retourne en studio pour l’enregistrement d’un nouvel album, il sort un nouveau single : Today’s The Day.