Dan Valdan – Coeur à ‘scrap

Bio
Dan Valdan grandit en écoutant Hank Williams, Johnny Cash, Willie Nelson et une multitude de musiciens country américains que son père affectionnait particulièrement. À 17 ans, il fait la découverte des géants de la francophonie tels que Brassens, Brel, Piaf et Aznavour. C’est alors le coup de foudre, il décide de se mettre à la guitare et d’étudier l’enseignement du français. Amoureux des mots et passionné par le rock and roll, il roule sa bosse comme chansonnier et présente ses premières compositions avec plusieurs groupes dans les bars et les petites salles de spectacle. En 2016, il lance son projet solo, Dan Valdan, avec son premier EP, Amour liquide.

À l’instar de certains auteurs-compositeurs-interprètes, Dan Valdan peut difficilement être confiné dans une seule catégorie. Ses influences musicales françaises et américaines créent un amalgame unique en son genre. On retrouve sur son dernier album, Amour solide, des pièces folks aux accents bluegrass et rock and roll, parfois stoner/rock, parfois rockabilly, mais toujours avec cette authenticité qui lui est propre. Son univers poétique se distingue par les portraits qu’il dresse avec humour et dérision de l’humanité, de l’amour et de l’amitié. Ses chansons donnent envie de chanter, de danser et même d’embrasser.

L’Amour solide est réalisé et orchestré par Shampouing, l’excellent guitariste derrière Tire le coyote et de nombreux artistes. En spectacle, accompagné par Jean-Philippe Simard à la batterie, Maxime Moisan à la basse, Sébastien Couturier et Ben Shampouing aux guitares, Valdan se démarque par son charisme, sa simplicité et son énergie.