Cyril Adda – L’ours polaire

Bio
Musicien autodidacte, montpelliérain, Cyril Adda s’installe à Paris en 2003.
Technicien du spectacle, il exerce différents métiers derrière le rideau.
L’appel de la musique étant plus fort, il rejoint différents groupes en tant que chanteur ou instrumentiste. Il se lance ensuite dans un projet d’auteur plus personnel et se produit seul en scène. Du plus petit café-concert de province en passant par des salles de référence, Cyril parcourt la France, multiplie les concerts en quête d’un public.

Il s’entoure rapidement de Xavier Roumagnac à la batterie et de Bertrand Beruard à la contrebasse et basse électrique. Soutenu par une section rythmique influente, le jazz accompagne l’écriture de ses chansons jusqu’à la sortie de son premier EP À l’étroit paru en 2015. Puis, un virage s’opère : l’acoustique laisse peu à peu place à l’amplifié, l’humour s’efface au profit d’une chanson plus revendicative et plus sensible.

Cyril met en scène des personnages, raconte des histoires, des bouts de chemin de vie que les protagonistes, témoins de notre époque vivent, nous livrant une certaine réalité sociale.

L’idée d’un premier album fait son chemin lorsque Etienne Champollion lui propose d’arranger 3 chansons pour l’Ensemble Découvrir ; des ballades douces et calmes qui se prêtent volontiers aux orchestrations de cordes et de clarinette. Les enregistrements ont lieu aux studios Hauts de Gamme et Bopcity, entre Boulogne-Billancourt et le Pré-St Gervais. Il s’ensuit d’autres morceaux aux sonorités plus pop, composés au piano pour la plupart. Un second EP 6 titres Épreuves voit le jour au printemps 2017. Il reçoit l’aide à l’autoproduction de la Sacem et le 2ème prix du concours des Nuitées Vagabondes de Langeais.

L’année suivante, Cyril troque le piano pour la guitare électrique et six nouvelles chansons aux ambiances rock sont enregistrées par Raphael Chiroutre à Créteil au Studio AXLR. Le trio demeure au centre de la musique, sauf pour le titre L’ours polaire qui trouve sa voie à grand renfort de programmations. En effet, sur les dernières productions, les ajouts de synthés et les sons électroniques sont plus fréquents, mieux intégrés, plus assumés aussi.

Laurent Jais qui avait oeuvré sur l’Ep Épreuves reprend le mixage des titres complémentaires aux Studios de la Seine début 2019. Le résultat est un album varié, mêlant aux sonorités actuelles des instrumentations classiques plus traditionnelles.