Diana Kelly – Vamos A Bailar

Bio
Née et réside en France en Région Rhône Alpes.
Diana Kelly est une chanteuse auteure et interprète de 20 ans.
Très jeune, elle a commencé à chanter et à créer sa propre chaîne Youtube.
Elle a sorti son premier single «Vamos a Bailar» en 2020 enregistré au studio Sodasound à Paris. La chanson est composée par son père Laurent.

Chiara Foschiani – Queen of Disaster

Bio
★ Auteure ★Compositrice ★Interprète ★ Pianiste ★ 17 ans
Née en 2003 à Paris, Chiara Foschiani commence à jouer du piano à 8 ans et découvre le chant à 13 ans, en rejoignant des groupes locaux et en se produisant sur de petites scènes et dans des festivals.

Chiara écrit rapidement ses premières chansons, faisant preuve d’une profonde sensibilité, tout en produisant ses propres démos et reprises. En 2018, elle les met en ligne sur Soundcloud dépassant aujourd’hui les 47 000 écoutes.

À 16 ans, elle quitte le lycée pour se consacrer à sa musique, nourrissant son écriture de littérature, de films, de concerts, de festivals, et multipliant les rencontres avec des artistes de la scène émergente.

En mai 2020, elle s’enferme en studio avec Valentin Larbre, pour enregistrer son premier EP “Trouble Maker”, mélange de pop sombre et d’électro, qu’elle a écrit et produit elle-même.

Sa pop atmosphérique, animée par des lignes de basse et des percussions intenses, montre un son unique, plein d’émotions. Chiara nous raconte des histoires avec des paroles puissantes, parfois dérangeantes. Avec sa voix charismatique et assurée, elle nous fait entrer dans son monde à la fois mystérieux et aérien. Elle est la voix d’une génération engagée, consciente, qui n’a pas peur de partager ses émotions.

Chiara est inspirée par des artistes à l’esprit ouvert et à la forte sensibilité. Ses influences sont Taylor Swift pour son écriture, Billie Eilish pour son minimalisme ou Lana del Rey pour sa poésie.

Texvor – Au-dessus de mes limites

Bio
Texvor de son vrai nom Akpo Kouamé est un rappeur, auteur et interprète, d’origine ivoirienne. Il a grandi à Pontault-Combault (77), bercé par les disques familiaux, de Michael Jackson à Daniel Balavoine en passant par Bob Marley et Claude François. Ces influences éclectiques ont aujourd’hui trouvé leur place dans chacune de ses compositions.

En 1997, à seulement 11 ans, le jeune Akpo et son acolyte d’enfance Verty tentent leurs premières compositions : un poste sous le bras, quelques cassettes et beaucoup d’imagination. Admiratifs de Rohff, Rocca et du Secteur A, les deux jeunes hommes se lancent avec passion dans la musique. Ils sont très vite repérés pour participer à un événement de la ville. Evénement qui marquera, pour eux, leur toute première scène.

Dans l’ombre, Texvor se nourrit de ses succès et sublime ses échecs pour mieux les dépasser. Sur scène, il fait les premières parties de Seth Gueko, Magic System ou encore Thomas Dutronc, toujours avec cette même envie de transmettre au public un message allant au-delà des notes et des mots.

Son premier album « Jeunesse Dorée » sorti en 2010 occasionne la rencontre entre Texvor et ses musiciens. Cette fusion va permettre de faire évoluer ses prestations scéniques et d’entreprendre la conception d’un deuxième album. Le travail avec un batteur issu de la scène punk et un bassiste de la mouvance rock incite à des échanges enrichissants et contribue à la création de morceaux originaux. « Liberté d’exception » sort donc en mars 2014, créé pour le live. Ce projet emmènera l’artiste et ses musiciens sur la scène des Francofolies de La Rochelle.

Dans ses textes, Texvor se livre et nous emmène à la découverte de ses envies, ses délires et ses idées. Avec le souci permanent d’utiliser les bons mots pour être compris. Il conforte sa position d’artiste sur la scène hip-hop française. Après 10 ans d’expérience, la maturité sonne le glas du renouveau : plus techniques mais tout aussi authentiques, les nouveaux sons d’Akpo sont le signe d’une réelle éclosion artistique.

Après « Jeunesse Dorée » (2010) et « Liberté d’Exception » (2014), Texvor s’apprête à sortir son troisième album intitulé « Marty Black Fly » qui marie avec élégance trap actuelle, pop urbaine et boombap. Ses deux premiers extraits, Out of Time et Le Sablier, laissent transparaître une réflexion subtile sur le temps. Un temps qui, encore et toujours, passe inéluctablement et nous fait comprendre que “l’avenir se construit dès maintenant”.

The Gelateens – Slamming Doors

Bio
The Gelateens est une formation originale composée de musiciens expérimentés : Sofy Perez, chanteuse de formation jazz, Sean Magyar, guitariste punk californien et Pascal Manganaro batteur rock / groove parisien. Avec le concours d’un claviériste de haut vol, également professeur agrégé de musique, d’un jeune DJ électro et d’un percussionniste latino, The Gelateens invente tout simplement un nouveau style musical : le funky punk et vous propose de découvrir leur premier EP qui s’intitule « Funky Punk DanSe Machine » et qui sort aujourd’hui.

L’idée est de poser des riffs de guitare résolument punk rock sur un groove électro funk, et de mettre en avant la voix chaude, tour à tour intimiste et puissante d’une chanteuse influencée par PJ Harvey, Amy Winehouse et Patti Smith. Une machine à faire danser tous les publics, chanté en anglais pour une orientation clairement internationale.

Le titre « Funky Punk DanSe Machine », est volontairement écrit avec un s à danse pour un clin d’œil à la langue française.

Barbara Opsomer – Ali

Bio
Barbara Opsomer est avant tout une artiste et une passionnée de la vie. Depuis sa plus tendre enfance, elle baigne dans le milieu artistique. Très jeune, elle se fait repérer par le célèbre auteur-compositeur, Frédéric Château qui lui propose de lui écrire un album. Signée par Warner, cet album « Je sors ce soir » sera un succès faisant des titres « Je sors ce soir » et « Ta plus belle insomnie » les deux plus gros hits, réunissant près de 10 M de vues sur Youtube.

Engagée depuis toujours dans de nombreuses causes humanitaires et en quête de conscience écologique, elle souhaite aujourd’hui grâce à son audience, faire bouger les lignes pour un monde meilleur. Enfin, elle prône la liberté et l’acceptation de soi et c’est ce qu’elle souhaite partager dans chacun de ses projets.

Shawn Jobin – 140

Bio
Shawn Jobin est un rappeur francophone canadien originaire du Québec mais vivant dans les vastes plaines de l’Ouest Canadien. Il est reconnu nationalement pour ses textes d’une grande sensibilité et pour sa son univers unique.

Depuis ses 15 ans, Shawn Jobin collectionne les prix et invitations prestigieuses, reconnaissance du talent grandissant de l’artiste et de son engagement pour le français au Canada. En 2013 il commence à faire parler de lui grâce à la sortie de son EP de quatre titres et du vidéoclip « Au nom d’une Nation (Tu m’auras Pas) », cri d’amour à sa langue maternelle mais aussi cri d’alerte contre son assimilation par l’anglais.

2017 marquait un jalon important pour Shawn Jobin avec la sortie de son premier album “Éléphant”. Artiste montant du rap francophone, la forte empreinte personnelle de son œuvre liée à ses textes travaillés lui donnent l’opportunité de se démarquer sur la scène canadienne et internationale. Cette œuvre très aboutie lui permet d’attirer les regards de la presse, des programmateurs et de ses pairs.

Il présente ainsi son spectacle “Éléphant” à de nombreux évènements d’importances (Francofolies de Montréal (2014, 2017 et 2018 (La Traversée)), Célébrations du 150e anniversaire de la Confédération à Ottawa, Festival de Cervantino au Mexique, Coup de cœur francophone (à Montréal, à Winnipeg, à Moncton et à Toronto), etc…).

En plus des lieux et événements déjà cités, Shawn Jobin a donné plus de 200 autres représentations de spectacles, notamment le Festival Franco Ontarien (2014 et 2018), Tournée RGE 2018 (Ouest-Canadien et Yukon), clôture des Jeux de la Francophonie Canadienne, Fête Franco-Albertaine, la Franco fête de Toronto, Jeux Pan-Américains (Toronto), Festival du Voyageur, Festival de la Chanson de Tadoussac, Edmonton Chante, Constellation Francophone (Québec).
Mais aussi en France et en Belgique; Festival Pause Guitare (Albi Fr), Francofolies de Spa (Be), La Fable du Bison et du Homard (Paris), Aurores Montréal (Paris), La Traversée à La Cartonnerie (Reims).

SO CLOSE (RealMind Remix), clôture en apothéose le chapitre “Éléphant” et marque les prémices de futures productions aux sonorités nouvelles qui paraitront très prochainement.

Dynah – Origami

Bio
Cinq lettres pour un baptême : Dynah, nouveau costume pop taillé sur mesure pour la musicienne
Melody Linhart. Deux syllabes cueillies au sein même de son nom, pour que sa mue soit douce
mais que la magie opère ; pour rester soi-même mais un peu plus libre sans doute. Venue de
contrées acoustiques, jazz soul folk, la chanteuse fait Page blanche – du nom de son premier single et entame une nouvelle épopée musicale, cette fois en français et portée par une électro-pop parfois minimaliste ; telle une rencontre entre Clara Luciani et James Blake.

Au fil de ses collaborations, de Paris à Londres, en passant par l’Espagne et les Pays-Bas, Dynah adopte une nouvelle manière d’écrire, dans l’urgence, sans fards. Elle cherche la simplicité : “Il faut que les chansons s’imposent d’elles-même”. La jeune femme affûte sa plume et aime : écrire un moment de chanson aussi précisément qu’une scène de film, composer en imaginant qu’elle tisse une parure pour un personnage, placer des mots inattendus dans ses paroles, comme chrysalide ou koala, la poésie en embuscade.

Dans cette nouvelle cour de récréation, Dynah s’amuse et se libère : “La pop est un prétexte pour parler d’amour et de sensualité”. Ici quelques notes de synthé font surgir l’image d’une femme en proie au blues (Le Mal Bleu), là le désir jaillit de rythmes programmés (Tout là-haut). Fragilité, rêves, plaisirs, maternité, Dynah explore la pop comme la vie, et confronte avec délice ses textes aux sonorités électroniques.

A cette sensibilité revendiquée s’ajoutent les bonnes rencontres : des producteurs français et
internationaux (Nicolas Gueguen, Martin Chourrout, Guillaume Martial et Lionnel Buzac) venus
jouer les orfèvres pour donner naissance à son premier EP : DYNAH. L’électro lui donne de l’élan, la scène sera son envol.